Technologie LiFi à Palaiseau

À l’origine du projet d’éclairage public LiFi à Palaiseau: deux entreprises adhérentes du Syndicat de l’éclairage.

Un projet innovant à Palaiseau

Le récent éco-quartier Camille Claudel à Palaiseau innove encore en cette rentrée 2016. Il peut en effet se targuer de recevoir les premiers lampadaires LiFi installés en France.

De quoi s’agit-il ? Utilisant la lumière comme moyen de transmission de données, le LiFi permet en effet d’envoyer des informations, plus rapidement que le WiFi, par le biais de plusieurs centaines de millions de clignotement par seconde, tout en restant invisible à l’œil nu.

“Mais, précise Suat Topsu, le LiFi ne va pas faire disparaître le WiFi, ou le GSM: il viendra les compléter. Les services qui en découleront restent à découvrir. L’étude des champs d’application est immense”.

Cet éco-quartier de Palaiseau était le lieu idéal pour héberger sa mise en place. Le projet est porté par le jeune maire de la ville, Grégoire de Lasteyrie, ardent promoteur des projets portés par des entreprises innovantes. Et c’est tout naturellement qu’EDF, dont le centre de recherche est situé à proximité, l’a accompagné au sein d’un consortium. Et le maire d’expliquer :

“Le LiFi peut permettre à la commune de disposer d’un réseau sécurisé pour des données sensibles dont on n’a pas envie qu’elles soient piratées. Il permettra également de limiter les ondes électromagnétiques dans les crèches et les écoles. Et l’avantage est de ne pas avoir à creuser de nouvelles tranchées pour ce nouveau réseau” (Les Echos, 27 avril 2016) 

Par des entreprises qui le sont tout autant

SyndEclairage visuel Technilum lifi palaiseau

©Technilum 2016

Le Syndicat de l’éclairage est ainsi fier de compter parmi ses membres les deux entreprises innovantes qui ont donné corps au projet à Palaiseau.

“Technilum, le choix de l’entreprise patrimoniale”

C’est l’entreprise biterroise, Technilum, qui a été choisie pour penser l’intégration de la technologie LiFi à ses lampadaires. Pour l’entreprise, qui a récemment reçue le prestigieux label d’Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV), il s’agissait d’adapter ses luminaires d’un point de vue mécanique et thermique sans négliger l’esthétisme, signature du fabricant de mobilier urbain. Un pari réussi pour l’entreprise qui bénéficie ici d’une belle visibilité.

“Oledcomm récompensée pour sa technologie verte”

Il y a quelques jours, soixante-dix-sept lampadaires du quartier Camille Claudel de Palaiseau ont ainsi accueilli la LiFi proposée par Oledcomm. La start-up, adhérente au Syndicat l’éclairage depuis deux ans, a été créée par l’inventeur du LiFi il y a moins de dix ans. Peu de temps après, elle reçoit, en 2014, le prix EDF Pulse pour sa “technologie verte” qui réduit “la pollution électromagnétique”. L’entreprise est, depuis peu, dirigée par Benjamin Azoulay, précédemment Directeur général de Philips Lighting France ainsi que Président du Syndicat de l’éclairage de 2014 à 2016.

Avec cette réalisation, la technologie LiFi passe de l’expérimentation de laboratoire à une composante de la ville connectée.