Interdiction des lampes « décoratives »

Commercialiser des lampes à filament en Europe est aujourd’hui interdit si elles ont une mauvaise efficacité énergétique. Certaines lampes dites « décoratives » et « non destinées à l’éclairage » étaient encore autorisées tant qu’il n’existait pas d’équivalent avec une meilleure performance énergétique. Ce n’est plus le cas aujourd’hui grâce à la LED !

Pourquoi ces lampes ne doivent plus être vendues ?

lampe incandescente décorativeCes lampes à filament utilisent la technologie de l’incandescence: traversé par le courant, le filament s’échauffe et produit de la lumière (un peu) et de la chaleur (beaucoup). Cette technologie, découverte au XIXe siècle et utilisée tout au long du XXe, est très énergivore: à quantité de lumière égale, elle utilise 8 à 20 fois plus d’énergie que son équivalente LED!

C’est dans un objectif de réduction des consommations d’énergie, et de réduction des émissions de gaz à effet de serre, que la Commission Européenne a peu à peu privilégié les sources de lumière les plus performantes dans ses règlementations.

Appréciées pour leur lumière chaude à la teinte presqu’orangée, leurs formes originales et variées, ces lampes étaient souvent choisies pour leur aspect décoratif.

La LED, solution durable de substitution

lampe LED décorativeArrivée à maturité, la LED offre aujourd’hui une aussi grande variété de design et la même qualité de lumière. L’efficacité lumineuse est très supérieure et la durée de vie plus longue.

“Grâce à la LED, il existe des lampes décoratives à l’aspect presqu’identique, qui offrent la même lumière, les mêmes ambiances, tout en consommant beaucoup moins d’énergie”

Plus performante, la LED offre des produits de substitution pour toutes les applications : éclairage domestique, professionnel, et y compris ce type de lampe. Les adhérents du Syndicat de l’éclairage s’engagent à ne commercialiser que des produits conformes à la réglementation.

A qui s’applique l’interdiction pour ces lampes décoratives ?

Cette réglementation s’applique à la première mise sur le marché européen. Les distributeurs ont donc la possibilité d’écouler les stocks existants, mais il est interdit de les reconstituer.

Les consommateurs, quant à eux, particuliers comme professionnels, peuvent toujours acheter les produits disponibles en rayon, issus des stocks.

large gamme de lampes LED décoratives

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

20170520 SyndEclairage - Communique - Interdiction lampes filament decoratives

Télécharger